SNFOLC 13

L'accès à la Hors Classe avec PPCR

Comment seront départagés les certifiés éligibles à la hors-classe ?

*La valeur professionnelle
Elle est évaluée par une appréciation rectorale qui comporte quatre degrés :
- Excellent : 145 points
- Très satisfaisant : 125 points
- Satisfaisant : 105 points
- A consolider : 95 points.
Pour chacun des échelons de la plage d’appel, 10 % des promouvables pourront bénéficier de l’appréciation « Excellent » et 45 % de l’appréciation « Très satisfaisant ».
Cette appréciation rectorale doit prendre en compte
- la notation des promouvables
- l’expérience et l’investissement professionnel.
Pour évaluer l’expérience et l’investissement professionnel des intéressés, les recteurs s’appuieront sur les avis des chefs d’établissement et des IA-IPR qui se déclinent en trois degrés (contre quatre dans le précédent système) :
- Très satisfaisant
- Satisfaisant
- A consolider.
Le nombre d'avis « Très satisfaisant » pouvant être formulés par un même évaluateur est limité à 20 % du nombre total des avis qu'il lui appartient de formuler.
L’appréciation rectorale (A consolider – Satisfaisant – Très satisfaisant – Excellent) qui sera portée en 2018 sera définitive pour les campagnes de promotion ultérieures si l’agent n’est pas promu au titre de la présente campagne.


Cette disposition est parfaitement inique. Un professeur qui se sera vu infliger un « A consolider » en 2018, ne pourra pas se rattraper les années suivantes, quels que soient les efforts fournis et les «accompagnements » acceptés ou subis.


En revanche, le bénéfice d’une appréciation « Excellent » pourra être remis en cause chaque année du fait d’une opposition formulée par le chef d’établissement, l’inspecteur ou le recteur.
Cette asymétrie montre s’il en était encore besoin que les professeurs sont exclus de l’ « Ecole de la bienveillance et de la confiance » évoquée régulièrement dans les discours officiels.

A partir de la campagne 2019, pour les nouveaux entrants dans la plage d’appel à la hors classe, l’appréciation rectorale sera celle résultant du troisième rendez-vous de carrière.


*L’ancienneté dans la plage d’appel
Le ministère prétend que le nombre de points attribués à chaque situation permet à tous les personnels contre lesquels aucune opposition n’a été formulée d’accéder à la hors classe à un rythme différent selon leur « mérite ». Les promouvables ayant obtenu un « Excellent » devraient être promus cinq ans avant ceux s’étant vu attribuer un « A consolider ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour le SNFOLC, ce barème n’est pas satisfaisant pour au moins trois raisons.
Tout d’abord, il accorde trop d’importance à l’appréciation du recteur alors que celle-ci repose sur des critères très subjectifs, définis localement, sans possibilité d’appel. Il anticipe largement sur les récentes déclarations de Gérald Darmanin annonçant l’intention du gouvernement de rémunérer les fonctionnaires « au mérite » c’est-à-dire moins sur leur manière de servir que sur leur capacité à « se vendre » auprès de leur hiérarchie.
Ensuite, en cas d’égalité de barème, aucun critère de départage n’est mentionné dans la note de service. Le ministère évoque oralement l’ancienneté dans le corps, l’ancienneté dans le grade, l’échelon et enfin la date de naissance. Mais ces affirmations n’engagent en rien l’administration.