SNFOLC 13

Nous contacter

SNFOLC 13 :

UD FO, Place Léon Jouhaux, 13 rue de l’Académie,

13232 Marseille cedex 01

Tél : 09 75 70 55 02

snfolc.aixmarseille@wanadoo.fr

 

Nom du responsable de la publication :

Sébastien Puch, secrétaire départemental du SNFOLC 13.

  Bulletin d'adhésion  

Fichier à télécharger et à renvoyer à l'adresse ci-contre

format pdf ou doc :

 

 

 

 

Fiche de suivi de carrière à télécharger

et à joindre au bulletin d'adhésion :

 

 

 

5 raisons d'adhérer à FO :

Bulletin adhesion 2020
418 KB
bulletin_adhesion_2020.pdf
Bulletin adhesion 2020
88 KB
bulletin_adhesion_2020.doc
Fiche de suivi syndical 2020
92.8 KB
fiche_de_suivi_syndical_2020.png
5raisons d adherer a FO
175 KB
5raisons_d_adherer_a_FO.pdf
Adhesion a FO
331 KB
adhesion_a_FO.pdf

Le SNFOLC, libre et indépendant, syndicat fédéré et  confédéré :


> FO : 1er syndicat de la Fonction publique d'Etat

> FNEC FP FO : 3ème fédération de l'académie d'Aix-Marseille (syndicats du 1er, du 2d degré et du supérieur,  syndicat des personnels administratifs, syndicat des personnels de direction, syndicats de la formation professionnelle et de la culture...)

Infos 2019-2020

                                              pour suivre l'actualité syndicale  :

1 2 3 4 5 6 7

Le nouveau "contrat social" au ministère de l’EN : Mutations et promotions à la tête du client !

09/22/2019

Jusqu’à maintenant, les décisions de l’employeur concernant la carrière des fonctionnaires (mutations, avancement,…) sont contrôlées par les organisations syndicales siégeant dans les commissions administratives paritaires (CAP).
Mais la loi de Transformation de la Fonction publique, publiée au mois d’août, va bouleverser tout cela.

 

C'est la destruction des statuts particuliers

Le nouveau "contrat social" au ministère de l’EN : Mutations et promotions à la tête du client !

Manifestation contre la réforme des retraites

09/20/2019

Près de 20 000 manifestants ont participé à la manifestation organisée par Force Ouvrière le 21 septembre à Paris pour le retrait de la réforme Macron-Delevoye.

Le secrétaire général de la Confédération, soutenu par les manifestants, a répété notre exigence du maintien des 42 régimes et du refus d’un système universel de retraite par points.

Yves Veyrier a confirmé qu’il nous fallait préparer la grève et se disposer pour l’action commune.

 

Après les grèves et manifestations des salariés de la RATP, des avocats, des personnels navigants d’Air France, c’est donc la préparation de la grève dans tous les secteurs dans l’unité la plus large qui est à l’ordre du jour pour faire échec au projet Delevoye qui prépare une baisse brutale de toutes les pensions.

 

La FNEC FP-FO appelle tous ses syndicats et sections syndicales à multiplier les initiatives, motions, pétitions, assemblées générales, réunions d’information syndicale pour porter immédiatement ces exigences : retrait du rapport Delevoye, préparation de la grève interprofessionnelle pour mettre le gouvernement en échec.

Manifestation contre la réforme des retraites

Stages de formation pendant les vacances : Inacceptable pour la FNEC FP-FO !

09/19/2019

Le Ministre a publié le décret 2019-935 du 6 septembre 2019 (ainsi qu’un arrêté) avec effet rétroactif
au 1er avril 2019. Ces textes mettent en place une allocation pour rémunérer les enseignants
effectuant une formation pendant «
les vacances des classes » « à l’initiative de l'autorité compétente
ou après [leur] accord
».

Stages de formation pendant les vacances : Inacceptable pour la FNEC FP-FO !

Note de la fédération sur les AESH

09/17/2019

Après la publication de la Circulaire n°2019-090 du 5 juin 2019, mutualisation, précarité accrue et dégradation des conditions de travail

Note de la fédération sur les AESH

Rentrée 2019. Première priorité, réemploi de tous : Contrat - Salaires - Indemnités - Primes

09/14/2019

Vous trouverez toutes les informations en suivant le lien ci-contre  : Info Contractuels sept 2019

Rentrée 2019. Première priorité, réemploi de tous : Contrat - Salaires - Indemnités - Primes

Communiqué intersyndical du 10 septembre 2019

09/14/2019

Dans de nombreuses opérations de communication, le Ministre de l’Education Nationale a fait de la
rentrée 2019 « une belle rentrée », avec « pratiquement le moins de problèmes sociaux et
d’organisation », tout en mettant en avant le « bien-être au travail », instrumentalisant les questions
écologiques, se faisant même le Ministre de la revalorisation salariale, en annonçant une
augmentation annuelle brute de 300 euros bruts.

Rassemblement à Paris le 21 septembre pour défendre nos retraites

09/09/2019

Dans un système de retraite par points, le risque est grand d'une baisse mécanique du montant des retraites et des pensions.

Rassemblement à Paris le 21 septembre pour défendre nos retraites

Rentrée 2019 : dans les universités, réductions et régressions !

09/05/2019

En cette rentrée 2019, la situation dans les universités, comme dans l’ensemble de l’enseignement supérieur et de la recherche, s’est encore dégradée, résultat de l’autonomie, de la LRU, de la loi ESR, des réformes des diplômes et des politiques de restructurations/fusions liées aux IDEX ou I-sites. Ce n’est pas une affirmation générale, c’est un constat, exemples à l’appui.

Rentrée 2019 : dans les universités, réductions et régressions !

Les personnels résistent !

09/03/2019

Dans de nombreux collèges et lycées, les personnels sont en grève car les conditions de la rentrée sont insupportables. C’est le cas dans plusieurs collèges de Toulouse, au lycée Rousseau de Montmorency(95),au collège Gambetta de Cahors (46), au lycée Mandela de Poitiers(86), au collège Barbusse de Vaulx-en-Velin (69),au collège Elsa Triolet de Vénissieux(69), au lycée Flaubert de Rouen (76), au lycée Renoir d’Asnières-sur-Seine(92), etc. Au lycée Ionesco d’Issy-les-Moulineaux (92), un préavis de grève avait été déposé avant les congés : toutes les revendications des personnels ont été satisfaites.

Les personnels résistent !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTERSYNDICAL

07/03/2019

Depuis des mois l’opposition aux réformes des lycées et la demande d'une revalorisation significative mobilisent un nombre croissant d’enseignants. À aucun moment, le ministre n’a envisagé de remettre en cause les fondements de ces réformes, écartant de fait toute possibilité de dialogue. Cette obstination a suscité l’appel de l’intersyndicale à la grève le premier jour du baccalauréat, cette décision exceptionnelle n’a pas suffi à infléchir la position du ministre. Aujourd’hui, il s’engage dans une escalade supplémentaire : dans de nombreuses académies des Recteurs annoncent leur volonté de retirer jusqu’à 15 jours de salaire aux professeurs ayant collectivement décidé une rétention des notes et menacent nos collègues de sanctions pour non remise des notes du baccalauréat. Nous demandons au ministre de mettre fin à ces pressions inacceptables et d’engager un véritable dialogue indispensable au bon fonctionnement du service public d’Éducation pour permettre la communication des résultats du baccalauréat. Les organisations CGT Éduc’action, FNEC FP-FO, SNALC, SNEP FSU, SNES FSU et SUD Éducation soutiennent tous les collègues mobilisés sur le baccalauréat ou sur le brevet des collèges qui seraient menacés et, en cas de sanction, les assisteront dans leur recours et appelleront toute la profession à soutenir financièrement les grévistes.

 

Montreuil, le 4 juillet 2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTERSYNDICAL