SNFOLC 13

Nous contacter

SNFOLC 13 :

UD FO, Place Léon Jouhaux, 13 rue de l’Académie,

13232 Marseille cedex 01

Tél : 09 75 70 55 02

snfolc.aixmarseille@wanadoo.fr

 

Nom du responsable de la publication :

Sébastien Puch, secrétaire départemental du SNFOLC 13.

  Bulletin d'adhésion  

Fichier à télécharger et à renvoyer à l'adresse ci-contre

format pdf ou doc :

 

 

 

 

Fiche de suivi de carrière à télécharger

et à joindre au bulletin d'adhésion :

 

 

 

5 raisons d'adhérer à FO :

Bulletin adhesion 2020
418 KB
bulletin_adhesion_2020.pdf
Bulletin adhesion 2020
88 KB
bulletin_adhesion_2020.doc
Fiche de suivi syndical 2020
92.8 KB
fiche_de_suivi_syndical_2020.png
5raisons d adherer a FO
175 KB
5raisons_d_adherer_a_FO.pdf
Adhesion a FO
331 KB
adhesion_a_FO.pdf

Le SNFOLC, libre et indépendant, syndicat fédéré et  confédéré :


> FO : 1er syndicat de la Fonction publique d'Etat

> FNEC FP FO : 3ème fédération de l'académie d'Aix-Marseille (syndicats du 1er, du 2d degré et du supérieur,  syndicat des personnels administratifs, syndicat des personnels de direction, syndicats de la formation professionnelle et de la culture...)

Infos 2019-2020

                                              pour suivre l'actualité syndicale  :

Baisse confirmée des moyens pour la rentrée 2020 dans les lycées et collèges

03/02/2020

Baisse confirmée des moyens pour la rentrée 2020 dans les lycées et collèges

E3C, moyens, retraites, cette politique fait système contre les personnels ! Ce constat est aux antipodes des propos du Ministre Blanquer du 18 décembre dernier : « À la rentrée 2020, l’éducation nationale va poursuivre son engagement en faveur du primaire tout en préservant les moyens d’enseignement pour le collège et le lycée. »

La vérité des prix

Dans l’académie d’Amiens, 30 postes sont supprimés en lycées, avec pour conséquences, 304 heures perdues dans l’Aisne, 394 dans l’Oise, 164 dans la Somme. Dans celle de Marseille, les deux postes en plus sont très loin de couvrir les besoins liés à l’afflux de 1700 élèves, il en faudrait au moins 140. A Rennes, 73 postes sont supprimés. A Paris, 78 postes supprimés sont annoncés officiellement … mais en réalité ce sont entre 150 et 200 postes que le rectorat s’apprête à supprimer. A Créteil, les lycées généraux et technologiques perdent 594 heures. A Versailles, un seul poste en plus pour 49 élèves supplémentaires en collège, un en plus pour 43 élèves supplémentaires en lycée. Et la liste n’est pas close…

Objectif des réformes Blanquer-Macron : moins 120 000 fonctionnaires

Réforme du lycée :dans la Vienne, le lycée Nelson Mandela perdrait à la rentrée 119 heures en application de la réforme du lycée en terminale, soit 10 % de ses moyens. Dans l’Ain, le lycée Lalande de Bourg en Bresse perdrait 75 heures. Dans le Var, ce sont 14 postes supprimés dans les lycées. Sans parler des menaces de fermeture des postes de langue à faible diffusion dans le collimateur du ministre. Ni des redéploiements des postes et de la multiplication des compléments de service dus à l’abandon du 3ème enseignement de spécialité en terminale.
Deuxième heure supplémentaire année non refusable : en Charente, le collège Félix Gaillard, avec un nombre d’élèves et de divisions équivalents, perdrait 13 heures postes transformées en heures supplémentaires. En Gironde, la DSDEN demande à 78 collèges, 10 lycées de mettre plus d’HSA. Dans le Vaucluse, 579 élèves de plus par rapport à la rentrée 2019 en collèges et SEGPA, 10 Equivalents Temps Pleins dont 6 en heures supplémentaires. A Versailles 468 heures supplémentaires en plus sont prévues. Tout le programme Blanquer car comment pourrait-il en être autrement avec 22 484 élèves supplémentaires en 2020 et 440 postes en moins !

Mutation intra 2020 Le Conseil d’Etat étrille la réforme Macron-Philippe et balaie l’enfumage de la « revalorisation »